top of page
Rechercher

Apprivoiser ses émotions, vers une meilleure connaissance de soi

Dernière mise à jour : 2 mai 2023


Nous sommes de plus en plus nombreux en quête de développement personnel. Nous cherchons à mieux nous connaître, nous comprendre et accepter nos imperfections en toute bienveillance.

Ce travail peut être complexe, long et périlleux. Mais alors, par où commencer ?



Les émotions

Il y a beaucoup de méconnaissances autour des émotions alors qu’elles participent à révéler la personne que nous sommes.

« Qui, mieux que vous, sait vos besoins ? Apprendre à se connaitre est le premier des soins » Jean de La Fontaine.


Une émotion est une réaction physiologique à un évènement extérieur. Elle vient transmettre un message, un besoin caché de notre corps ou de notre psychisme.

D’après Paul Ekman, psychologue américain, pionnier de l’étude des émotions, il existe 6 émotions universelles. Elles sont dites universelles car elles impliquent la même réaction faciale, quels que soient le pays, la culture et l'éducation.

Les voici :

- La joie

- La tristesse

- La peur

- La colère

- Le dégoût

- La surprise

Alors, quel est le message que souhaite me faire parvenir mon émotion ? Que dois-je comprendre lorsque je la ressens ?


Prenons l’exemple de la peur.

La peur vient transmettre le besoin de se protéger, d’être en sécurité.

Si vous avez le vertige et que vous êtes au bord d’une falaise, la peur va vous envoyer le signal que vous avez besoin d’être rassuré(e), protégé(e). Elle va donc susciter une réaction chez vous qui sera de reculer et de vous éloigner du bord afin de vous mettre en sécurité.

Concernant la colère.


La colère vient transmettre le besoin de justice, d’impartialité, de défendre son territoire.

Si vous vous sentez en colère, c’est qu’au fond de vous, consciemment ou non, vous vivez une situation que vous jugez injustifiée, inéquitable voire inacceptable. Par exemple, écolier, vous subissez une punition collective alors que vous n’êtes ni à l’origine, ni acteur de l’action punie. Vous trouvez cela injuste et êtes en colère. Votre corps vous met en alerte sur cette injustice et vous répondez par un acte visant à défendre votre cause.

Les émotions représentent l’un des principaux canaux de communication non verbale. Elles interviennent dans notre compréhension du monde, des autres mais également de soi-même.

Elles viennent, chacune, exprimer un besoin de notre corps et il faut les entendre. Lorsque l’on essaye de les ignorer, elles nous débordent et nous dépassent.



Les clés pour apprivoiser nos émotions


Jusqu’à très récemment, nous étions plutôt éduqués à taire nos émotions et à ne surtout pas les montrer. Il était fréquent d’entendre que les montrer était un signe de faiblesse.

Pourtant comme nous l’avons vu précédemment, les émotions ont un vrai rôle à jouer. Si on apprend à les identifier, les accepter et à les traverser alors elles peuvent devenir une vraie force.

On parle d’intelligence émotionnelle comme d’une vraie compétence reconnue et recherchée. Elle se révèle par la capacité à faire de ses émotions une force dans les relations sociales et dans l’appréhension de l’environnement. C’est une qualité à valoriser dans ses potentialités et compétences.

En opposition à l’intelligence émotionnelle, on parle d’immaturité émotionnelle. Elle peut engendrer de réelles souffrances. Les personnes concernées ne sont pas en capacité de gérer leurs émotions et se laissent déborder et envahir par celles-ci.



Les techniques, ressources pour gérer ses émotions


Lorsqu’une émotion nous traverse, dans un premier temps nous avons tous, consciemment ou non, la même réaction pour autant elle ne s’exprime pas de la même façon.

Par exemple, lorsque nous sommes tristes, la première de nos réactions sera un repli sur soi que certains exprimeront par un isolement physique, d’autres avec de la musique, du sport, de la peinture et autres du moment que l’on est psychiquement isolé.

En ce qui concerne la peur, ce sera la fuite. Fuite face au danger, à l’épreuve, à la phobie qui nous terrifie. Par la suite, certains se lanceront le défi de surmonter cette peur alors que d’autres n’y parviendront pas.

Rappelez-vous, nous n’avons pas tous les mêmes peurs. Si ce qui vous fait peur ne le fait pas à d’autres c’est qu’il existe un moyen de la relativiser, de s’assurer une certaine sécurité. Recherchez cette sécurité (besoin transmis par l’émotion peur) et vous pourrez tout affronter.

La clé pour gérer ses émotions est de les écouter et de les comprendre. Au fur et à mesure, vous serez en capacité de vous connaître presque parfaitement. Lorsque vous réagissez de telle façon c’est que telle blessure de votre enfance a été touchée. Lorsque vous êtes triste, vous savez qu’un bain chaud avec un livre et une petite musique vous apporte du réconfort. Vous conscientisez désormais que si vous acceptez l’injustice que vous subissez alors la colère disparaît.

Et beaucoup d’autres notions comme celles-ci qui pour certaines, vous sont spécifiques et pour d’autres, communes à tous. Vous connaissez à présent votre propre mode d’emploi. Vous identifiez vos émotions, comprenez leur message et agissez en fonction. Vous êtes même désormais en capacité d’expliquer autour de vous vos réactions car vous concernant, vos émotions, vos besoins et vos réactions sont devenues claires et limpides.


Il est parfois nécessaire de trouver une aide extérieure pour apprivoiser ses émotions. Il existe différentes approches :

- La consultation chez un psychologue permet parfois de comprendre son fonctionnement et la source de certaines difficultés. Les travailler aide à pouvoir les dépasser. Par exemple, il existe des thérapies spécifiques aux peurs et plus particulièrement aux phobies. Cela s’appelle la thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC). Il est primordial de se renseigner quant au sérieux des professionnels que l’on consulte.

- Les professionnels du coaching ou les sophrologues enseignent différentes techniques, entre autres, celles de la respiration. Ils vous permettent un apaisement des manifestations physiques des émotions et un apprentissage certain de la prise de recul face aux évènements.

- Les formations telles que nous vous les proposons chez GLORI vous donnent accès à la prise de conscience de vos émotions, leurs rôles et vos réactions face à celles-ci. A travers une base théorique, vous avez enfin une emprise réelle sur la façon pratique de gérer vos émotions afin d’améliorer votre efficacité personnelle et professionnelle.

Cette liste est non exhaustive et les différentes techniques peuvent se compléter.


En conclusion

Le monde des émotions est vaste et très particulier car il est propre à chacun, à son histoire, son vécu mais aussi son éducation.

Ne pas savoir gérer ses émotions n’est pas une fatalité ! Vous pouvez changer cela ! Avec un peu de connaissance et de travail sur soi, elles deviendront vos meilleures amies et conseillères.

« Si vous voulez être libre de vos émotions, il faut avoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions ».

(Arnaud Desjardins, Auteur français)

GLORI.

560 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page